camion-la vie d un routier-inter-route-resto--voiture-auto-circulation

Publié le par henri

Je vais essayer aux cours de plusieurs articles de vous faire vivre  le quotidien d un routier-inter vecu par moi meme, en lisant ces articles, n hesitez pas d y reagir et poser des questions si je peux y repondre je n y manquerais pas.

 
 

Notre semaine,commence souvent le dimanche soir,depart vers 20h pour arriver en frontiere pour 22h,car Allemagne,Luxembourg,France sont interdits de poids lourds du samedi 22h au dimanche 22h.(Les produits dangereux ont encore un autre horaire)
Pourquoi ne pas mettre tous les pays sur la meme legislation (En Belgique on peut rouler le week-end)...Vive la Suisse tous les jours arret a 22h et depart a 5h...(rien que pour ca)...
Apres la frontiere je roule souvent encore 4h30,afin d avancer pour le lendemain ce qui me fait me coucher vers 2h30,le repos devrait etre de 11h mais la aussi avec les textes de loi ambigus certains patrons preconisent 8h mais... faut pas se faire controler en Espagne,Italie et France car ils n ont pas le meme point de vue sur le repos(je ne donnerais pas tort a ces derniers car 8h pour manger,la douche et dormir ca fait juste).

Pour ma part, les repos je les prend souvent de 10h sauf le lundi, vu que j arrete tard je m arrange pour couper 9h ca me permet de repartir le lundi vers 11h30 en comptant 10h de volant et 2h de repos ca me fait arreter le lundi soir a 23h30 de cette facon ce n est que le mardi que je peux avoir une journee normale( niveau horaire).

Le mardi,me fait souvent arriver a la frontiere Espagnole,plus ou moins 15h de volant,car entre temps nous avons souvent 1 voir 2 clients en France.

De la je peux souvent vider le complet sur Barcelonne meme un peu plus bas ca me fera encore une douzaine d heures pour le mardi...eh non on a pas beaucoup le temps de s amuser.

C est souvent route-camion-boulot-dodo-circulation-client.

Ca nous fait beaucoup de technique et de math, mais il faut d abord decortiquer ca pour avoir une vue d ensemble sur le metier,je vous retrouve demain pour la suite,et n hesitez pas avec vos commentaires  merci




Publié dans laroute

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

salva 18/10/2006 14:55

salut henri,dur dur la vie de routier je trouve, en tous cas c'est pas pour moi j ai eu l'occasion de partir une semaine avec toi belle experiance mais dur dur de partir loin des siens et de faire de la route la plus par du temps  il faut aimer.bonne continuation pour ton blog c est super bye

marjo 17/10/2006 16:25

coucou mon petit papa je trouve ca bien de faire partagé ta vie aux autres . c est vrai que la vie de routier n est pas tj facile mais il en faut bien sur !!! gros bisous